IMMO

VENDREDI 16 SEPT.

20H20 – 21H20

ESPACE 4

IMMO

FRENCH TOUCH MADE IN GERMAN – CIRQUE & ONE MAN SHOW 

Immo propose un mélange culturel franco-allemand explosif. Avec des numéros toujours plus délirants, son énergie, sa bonhomie, et son incroyable rapport au public, associés à ses performances de jongleur, d’acrobate sur monocycle, de magicien ou de musicien, il nous fait découvrir différemment la France et l’Allemagne.

Allemand installé en France depuis plus de 20 ans, Immo met en perspective quelques particularités, clichés ou traditions de ces deux pays. Il va ainsi mettre en équilibre des objets typiques, nous présenter des recettes culinaires exotiques (en préparant en live une choucroute allemande un peu spéciale…), nous apprendre des mots allemands grâce à ses pouvoirs de mentaliste, nous faire (re)découvrir Kraftwerk, et peut-être même lancer un débat franco-allemand sur le foot ou le nucléaire…

LES ARTISTES

De et avec Immo

Soutien Centre Culturel des Carmes de Langon (33)
Production-diffusion Avril en Septembre.
 

PRESSE

LE POINT : « Incroyable one-man-show de ce comique allemand qui n’en finit pas de surprendre par la virtuosité de ses numéros. » 
LE MONDE : « Et c’est sans doute cette proximité, cette relation privilégiée qu’il noue avec le public qui donne un petit plus, un petit supplément d’âme à ce one-man-show d’un genre nouveau. »
TELERAMA : « IMMO, l’Allemand, bête de scène, a un talent surprenant. Cet inclassable intrigue, puis conquiert le grand public le temps d’un one-man-show nature, hétéroclite, complètement farfelu, mais pas si léger qu’il en a l’air. » 
LE FIGARO : « Au début, on croit à un simple numéro de cirque. Par la suite, on est bluffé, Immo se révèle un maestro. « Ne freinez pas vos émotions ! » insiste-t-il. On n’en avait pas l’intention. Parallèlement comédien, l’homme a tourné son spectacle hilarant et détonnant un peu partout en Europe. Plusieurs prix ont déjà couronné ce clown original qui offre une trop courte heure de bonne humeur. » 
A NOUS PARIS : « Immo possède cette fraîcheur mutine qui lui permet d’aller implicitement au plus profond des choses tout en paraissant les effleurer… Un bien fait pour un bien fou. »